ボーレザンプロジェクトのイベントやブレスの最新情報

< Return

Un dimanche au théâtre à Tokyo

2011/04/19(火)


Ce matin, nous avons pris le shinkansen à 7h58; direction Tokyo.

Au programme de cette journée: un déjeuner, une pièce de théâtre et un dîner avant de retrouver Hiroshima.

Le voyage en shinkansen depuis Hiroshima jusqu'à Tokyo dure environ 4 heures. Avec Kaori Urabe nous avons refait le monde pendant 2 heures...histoire d'oublier les deux heures qui nous restent avant d'arriver à notre destination.

A peine arrivés, nous sommes littéralement pris dans la foule; c'est surprenant, vous connaissez sûrement cette impression si vous habitiez Tokyo. La gare de tokyo est une immense fourmilière où des millions de gens transittent par jour. Evidemment, nous nous sommes trompés de sortie. deux trois coup de fil après, nous avons pu retrouver Sachiko Kaiyama. Sous la douceur que le soleil de printemps nous fait don, nous nous sentions vraiment bien. C'est alors que nous nous sommes dirigés vers "Kokugikan" pas pour aller voir un tournoi de sumotori mais pour se rendre dans un restaurant tout près où l'on peut pour un prix correct dévorer un chanko nabé au beau milieu d'un dojo sumo.

Une fois rassasiés, vite il faut partir. Dix minutes plus tard, nous nous sommes retrouvés au théâtre "shiata X" å la station du métro RyoKoku. Une tout petit et charmant théâtre qui a vu débuter pas mal de comédien(ne)s japonais. Ce fut un momment plein d'émotion et d'admiration d'abord pour la pièce elle même mais aussi pour le talent de madame Okada qui a su si bien traduire et mettre en scène les textes de Jean paul Alègre: "Deux tickets pour un paradis japonais" à voir absolument.

Nous vous en dirons pas plus pour l'instant car nous pensons faire venir jouer cette pièce au  Beaux Raisins...à suivre. Il est 4 heure de l'après midi dimanche dans le quartier d'Aoyama, le ciel se couvre, une petite brise se soulève, que faire? Une petite balade malgré tout où comme d'habitude le shopping s'impose surtout pour Kaori...merci pour le beau bouquet de roses!

Encore une petite heure å patienter avant de pouvoir s'asseoir sur une des tables des plus anciennes mais aussi la plus courrue Tokyo parmi des restaurants français å Tokyo. c'est chez Pierre bien sûr.

le dîner fut exquis comme toujours; champagne rosé pour commencer accompagné de petits toasts saucisson sec; ah le saucisson! oh les rillettes! le pain aussi bien croustillant! un moment de bonheur et du pur bonheur de manger une cuisine simple et savoureuse sans fioritures (voyez ce que je veux dire...). s'en suivent les asperges å la vinaigrette, une terrine maison å tomber par terre accompagnée d'un Chablis, enfin la bouillabaisse de Pierre sans safran: que du bonheur! merci å toute l'équipe d'accueil si sympathique et efficace! le temps passe vite il faut se précipiter comme d'habitude pour prendre le dernier train qui nous ramène å Hiroshima.

Nous étions vite tombés dans les bras de morphée pour ne se réveiller qu'une heure plus tard. Le train fut presque vide, nous avons pu nous détendre après une journée mouvementée. De nouveau nous avons refait le monde pour tromper le temps. Plus que 5 minutes....nous sommes arrivés.

Taxi! puis bonne nuit.

Tanguy


< Return